décembre 2013

Hors de la carrière en musique, pas de salut ? Réflexion...

Portrait de Olivier Simard-Hanley

Plusieurs, à la fin de leur diplôme en musique, se posent une question épineuse: est-ce que ça vaut la peine de continuer ? Le chemin tortueux de musicien professionnel, même à travers le spectre de l’innovation débridée qu’on a abordée en cours, n’est pas taillé pour tout le monde. Il y en a beaucoup autour de nous qui optent pour un autre domaine, dans lequel il sera plus facile de décrocher un travail stable, ou bien qui ne nécessitera pas des heures amères de pratique continue.

Bandzoogle et l'importance du site web

Portrait de Marc Gebrayel

Il y a quelques semaines, nous avions eu le cours sur l’internet et l’utilisation que les musiciens peuvent en faire pour se promouvoir. Lorsque Mr. Leroux parlait du site web, plusieurs ont affiché une certaine inquiétude quant à leurs capacités en informatique où au coût de réalisation d’un tel projet. J’avais levé la main pour parler rapidement du site web de mon groupe et de la plateforme que nous avions utilisé pour le créer, mais je voudrais prendre cet espace pour y entrer un peu plus en profondeur. 

Le petit critique musical démystifié

Portrait de Virginie Cloutier-Naud

Je vais vous parler de mon travail. Je suis journaliste. Ça vous fait peur? Vous avez raison.

Mais non, voyons! On est gentil (pour la plupart…) Je vais vous expliquer comment ça se passe de mon côté, quand je suis dans la salle et que je fais ma job pendant que vous êtes sur scène et que vous faites la vôtre. Le avant et le après aussi. L’envers du décor. La poutine du journaliste culturel.

La visibilité VS la rémunération?

Portrait de Melissa Pacifico

Devrait-t-on être rémunéré pour notre travail d’artiste ou devrions-nous plutôt jouer gratuitement au nom de la visibilité? Souvent, la scène émergente n’a aucun problème à offrir des prestations gratuites où l’on « passe le chapeau » à la fin du spectacle. Le « pay-for-play » (payer pour jouer!) n’est cependant définitivement pas une option envisageable pour ces artistes; souvent, c’est aux propriétaires de bars ou aux « promoters » (promoteurs), par exemple, d’assumer les risques d’engager ou de « booker » un groupe de musique émergente.