Diffusion

Alaclair ensemble

Portrait de Hugo Phillips

J'aime beaucoup le rap, fière progéniture du jazz, d'après moi. J'ai toujours eu un faible pour les beats et les textes rythmés des rappeurs afro-américains. J'ai toujours associé cet art à la langue anglaise. J'ai vu des génies transformer la poésie en syllabes rythmiques. J'ai vu aussi ces textes être exprimés avec la même virtuosité que le saxophoniste lorsqu'il enchaîne les notes énergiques dans ses solos arabesques. La voix peut être maintenant deux instruments.

L’opéra, où est-ce que ça s’en va ?

Portrait de Sébastien Hébert-Plante

Je suis presque sûr que ce titre vous a accroché. Comme on nous l’a montré au secondaire, un article journalistique, c’est 60 % titre, 35 % mise en page et 5 % contenu. Eh bien parfois, je me demande si les gens allant voir l’opéra commencent eux aussi à penser de cette façon. En effet, pour survivre en tant qu’organisme à vocation musicale, l’Opéra de Montréal multiplie les façons d’attirer le public avec des annonces publicitaires astucieuses, des programmes avantageux ainsi que d’autres initiatives qui prouvent leur efficacité lors des concerts d'opéra.

Une industrie vouée à l’échec

Portrait de Vincent Fillion
La salle A de l'ancien Studio Victor, à Montréal

L’an passé, la fermeture d’un des derniers studios d’enregistrement mythiques de Montréal, le studio Victor1, cimentait les transformations profondes qui se produisent aux fondations mêmes de l’industrie musicale. Avec au moins autant d’artistes voulant percer et de moins en moins d’argent pour y arriver, la façon de produire le contenu musical est forcée de s’adapter aux nouvelles réalités.

La musique pop : une musique en manque de contenu

Portrait de Alexandre Ducharme

Jusqu’à tout récemment, j’ai été surpris de constater à quel point ce cours m’a permis de m’interroger réellement quant à la situation de la musique, non seulement au Québec, mais aussi dans le monde, particulièrement en ce qui a trait au virage numérique des dernières années. Pour en rajouter à cela, avait lieu le 30 octobre dernier le gala annuel de l’ADISQ où les artistes de la pop québécoise étaient récompensés pour leur musique. Après de nombreuses années à évoluer dans le milieu musical, ma perception a beaucoup évolué.

Le disque vinyle est-il en déclin ?

Portrait de Gabriel Gosselin-Pelletier

Cette fameuse galette noire si populaire dans les années 1960, 1970 et début 1980 est-elle sur le point de disparaître ? Il est vrai que les ventes de ce format ont grandement diminué depuis les années 1980 avec l'arrivée du disque compact (CD) et éventuellement du format numérique sur les plateformes telles iTunes ou Spotify. Toutefois, les ventes de vinyles ont soudainement remonté de façon significative ces dernières années; ce n'est pas une mauvaise chose, mais est-ce assez pour confirmer la survie de ce format ? C'est un bon questionnement qui mérite une bonne réflexion.

La technique "Vulfpeck" ! (Ou comment prendre Spotify à son propre jeu)

Portrait de Théo Michel

Vulfpeck, c'est tout une aventure... et pour moi ça a commencé comme ça: -"mec écoute comme ça groove!!!" 
J'ai immédiatement été séduit par la musicalité de la formation, mais très vite plusieurs autres aspects sont venus titiller ma curiosité, notamment en tant que musicien. En effet, dans une ère où notre métier est voué à se renouveler et à se réinventer en permanence ; la production, la communication et l’ingéniosité de ce groupe m'a fasciné.

Un concept et un mode de diffusion dès la première sortie.

BEDING!!! ... BEDANG!!!

Portrait de Alexandre Ducharme

Ceci sont les premiers mots qui nous viennent à l’esprit en pensant à la percussion. Depuis le début de mon parcours universitaire, j’ai eu la chance en tant que percussionniste de participer à des projets de toutes sortes, que ce soit des créations ou bien des ensembles de musique. Pourtant, après toutes ces années, je constate que les gens en savent très peu sur cette famille d’instruments.

Pages